La petite histoire de l’électricité (2/2)

L’histoire de l’électricité débute avec les premières observations et expérimentations sur les phénomènes électriques, qui remontent à l’antiquité. Toutefois, c’est à partir de 1785 que l’on peut parler de l’émergence de l’électricité comme d’une réalité. Et ce grâce à un certain Benjamin Franklin

1785 à 1873 : les débuts de l’électricité

En effet, celui qui n’était alors qu’un scientifique soucieux d’aider sa communauté publie le résultat de ses travaux sur l’électricité dans un livre intitulé Expériences et Observations sur l’Électricité au sein duquel il propose un modèle de l’électricité basé sur la notion de charge positive et de charge négative ; toujours utilisé de nos jours. En outre, Franklin établit également la relation entre l’électricité et la foudre, en montrant que la foudre est en réalité un échange d’électricité entre le nuage et la terre. Cette découverte fait date. Et au cours des années suivantes ; de nombreux scientifiques s’intéressèrent aux phénomènes électriques et commencèrent à mettre au point de nouvelles techniques pour produire de l’électricité. En 1800, l’inventeur italien Alessandro Volta inventa la première pile électrique, appelée « pile de Volta« , qui était capable de produire de l’électricité de manière continue. Extrêmement ingénieuse, elle était composée de plusieurs disques de métal et de papier imbibé d’un liquide et fut utilisée pour alimenter de nombreux dispositifs électriques. En 1831 cependant, c’est l’inventeur britannique Michael Faraday qui découvre le phénomène de l’induction électrique, lequel est à la base du fonctionnement des transformateurs et des moteurs électriques. En 1873, l’inventeur américain Zénobe Gramme inventa le premier moteur électrique à courant continu, qui fut utilisé pour alimenter de nombreux appareils électriques. Mais les choses allaient encore s’accélérer au cours du XXème siècle…

Le XXème siècle : âge d’or de l’électricité

Au cours du XXe siècle, l’électricité connut un développement exponentiel grâce aux progrès technologiques et aux avancées scientifiques. En 1906, le physicien allemand Albert Einstein publia sa Théorie de la Relativité, qui ouvrit la voie à de nouvelles applications de l’électricité, notamment dans le domaine de la physique nucléaire. Plus encore, l’électricité se démocratise. Et au cours des années 1950 et 1960, la mise en place de nouvelles sources d’énergie électrique, comme les centrales nucléaires et les centrales éoliennes la rend accessible à tous. Aujourd’hui, l’électricité est présente dans presque tous les aspects de la vie quotidienne, et elle est utilisée pour alimenter de nombreux appareils et dispositifs électroniques, ainsi que pour fournir de l’énergie aux industries et aux transports. Et l’on ne saurait certes pas imaginer notre quotidien sans elle !

Cela dit, l’électricité est devenue au fil du temps un enjeu majeur au niveau mondial en termes de développement durable et d’énergie propre. Ce qui explique que de nombreux pays soient en train de développer des technologies permettant de produire de l’électricité à partir de sources d’énergie renouvelables, comme le solaire, l’éolien et la biomasse, afin de réduire leur dépendance aux énergies fossiles et de lutter contre le changement climatique, grand croquemitaine de notre ère moderne.

Gageons que grâce aux avancées technologiques et aux progrès scientifiques, l’électricité continuera , sous une forme plus respectueuse de notre belle planète bleue, à jouer un rôle central dans les développements futurs de l’Humanité…

Cet article est une contribution libre rédigée par un auteur partenaire et non par la société elle-même.